Jimmy Lekeu

P H O T O G R A P H Y

ABOUT ME

Un artiste peut se cacher souvent derrière son art. A travers les fenêtres de son œuvre on croit en deviner quelque chose. Des bribes, des morceaux d’autobiographie… Est-ce différent quand il s’agit d’un photographe, tout entier concentré à contempler le monde, l’attraper et l’éterniser une seconde dans son œil et pour celui des autres ?

 

Voudras-tu alors que je parle de ton âge, 45, tes origines, belge, ta vie passée, si éclectique, présente, sud de la France et futur, créole et à présent niçoise?

 

Alors, qui es-tu Jimmy Lekeu ? Quel homme ou quel photographe ? Que peut-on dire d’un homme quand ses photos montrent tant du monde mais finalement peu de lui… A priori en tout cas. Visiter le monde à travers des espaces et des couleurs, se demander sans cesse de quel moment, de quel satané passage il peut bien s’agir. Soulever de l’iris de son œil vert la stratégie d’un instant… Et ce puit, cette quête à jamais renouvelée, ne pas perdre, offrir le monde, les bribes d’un continent intime.

 

Le photographe ne garde rien, il donne, il saisit. Pas de mots, des sensations, des milliers, des millions de points un à un accrochés, contaminés et retravaillés pour cet ensemble. Jimmy se tait. Jimmy attend. Jimmy observe. Jimmy peste. Ce n’est pas cela. Jimmy disparaît. Il faut cette photo. Il y tient. Il ira là. Il attendra. La discrétion du photographe. Son effacement. Une forme de stase dans l’image.

 

Sur les épaules, dans les yeux, par la pensée, dans un mouvement soudain et serein, prendre le cliché. Il photographie. Subitement calme. Pas la dernière fois, c’est ainsi. A jamais renouvelé, le mouvement du réel à sa représentation par l’image, l’amour de ce tableau qu’il révèle sans en avoir l’air. Donner au quotidien les allures d’un musée. Ne jamais couper ce fil.

 

Jimmy Lekeu inscrit dans les parchemins et la calligraphie de ses photos des bribes du monde qu’il croise bien plus que...

 

 

M. C.

© 2014 by JIMMY LEKEU. Proudly created with Wix.com