May 7, 2017

January 20, 2017

January 16, 2017

August 9, 2016

August 8, 2016

July 20, 2016

March 7, 2016

Please reload

Posts récents

Encore et encore!

June 9, 2015

 

Une dernière page se tourne et le livre se referme, Encore et encore.

 

Je ne suis plus blessé, je ne le serais plus. Je sais à présent que la plaie était déjà cicatrisée depuis longtemps mais, quand on décide de ne rien voir on enlève la croute encore et encore.

 

Je ne vais plus rien porter. Plus rien d’autre que moi et cette vie qui m’ouvre les bras, plus rien d’autre que ces nouveaux livres qui s’offrent à moi, je vais apprendre à ne plus les rejeter, encore et encore.

 

Recommencer. Tout recommencer et reconstruire, me reconstruire. Puis soudain je réalise qu’il n’y a rien à refaire, rien parce que je suis resté fidèle à moi-même. Mes bases ne se sont pas taries, elles sont là encrées en moi, encore et encore.

 

Mes choix, je le sais ne m’ont pas trahis. Mes décisions, je le sais m’ont menés parfois sur un fil mais jamais il n’a failli. Même si ce fil s’est retrouvé parfois bien distendu, il m’a toujours porté, encore et encore.

 

Les zones noires de mon passé ont fini de me rattraper. J’ai bien appris de leurs coups, ils sont là en moi.  La seule chose qui change à présent est que je ne chercherai plus à les cacher, encore et encore.

 

Mon écran n’est plus sombre, je ne crois pas qu’il ait vraiment été. Il est sans doute parfois plus facile de se voiler le regard pour ne pas voir. Ne pas voir que les chaînes je les ai portées, trainées, supportées et finalement lestées depuis longtemps. Je ne porterai plus les chaînes d’autre, encore et encore.

 

Je suis prêt. Je continue ma route. Je sais que mon fil est là, que je le suivrais coûte que coûte. Je sais que je n’ai à rougir de rien. Je sais que je vivrai encore et encore, comment ais je pu en douter ! Je suis en vie, encore et encore.

 

Mon cœur n’est pas mort, il n’est pas froid, il n’est pas de pierre. Et ce n’est pas quelques cicatrices ridicules qui m’empêcheront d’aimer. Encore et encore.

 

Mes épaules sont larges et baraquées, alors viens, je t’attends ! Plus besoins de masque ni d’armure, encore et encore.

 

Je suis là, encore et encore !

 

Je vais aimer, encore et encore !

 

Encore et encore !!!  

 

 

 

Please reload

Please reload

Search By Tags
Please reload

Archive